>À la une

17 / 07 / 2019

MOTION DES SAU EN GREVE DES PAYS DE LA LOIRE

Adoptée à l’unanimité des présents, le jeudi 10 juillet 2019 au CHU d’Angers

Nous nous sommes réunis en assemblée générale des SAU en grève de la région des Pays de la Loire ce mercredi 10 juillet au CHU d’Angers: représentants du collectif inter urgences, une représentante du comité de grève national, de comités de grève locaux, des délégués des urgences, des organisations syndicales FO, SUD, CGT, des urgences en grève du CHU d’Angers , du CHU de Nantes, du CH de St Nazaire, du CH de Saumur, du CH de Château-Gontier, du CH du Bailleul, CH Le Mans.

Plusieurs services d’urgences en grève n’ayant pu se libérer pour des raisons d’organisation de travail ou de congés étaient excusés: CH Cholet, CH Châteaubriand, CH Laval, le représentant du CIU de Nantes.

Nous nous adressons à tous nos collègues des SAU partout en France et plus largement de tous les services !

A ce jour, 187 SAU sont toujours en grève dont 10 dans la région pays de la Loire. C’est un mouvement de grève d’une ampleur inédite qui ne cesse de monter en puissance malgré la période d’été c’est la preuve que le personnel avec le collectif inter urgences et les organisations syndicales sont déterminés à obtenir satisfaction!

Nous sommes revenus sur la situation après une seconde manifestation nationale des SAU en grève à Paris le 2 juillet qui a réuni plus 1000 participants. Nous avons fait le point dans chaque établissement sur le manque de personnel, le manque de lits d’avals, sur les conditions de travail rendues toujours plus difficile par les plans d’économies et les réductions budgétaires imposés par la politique du gouvernement via ses ARS. C’est ce que nous avons dénoncé notamment lors de notre manifestation à Nantes le 20 juin dernier ainsi qu’à l’occasion de la délégation qui a été reçu par des responsables de l’ARS. Puis lors de deux manifestations à Paris le 6 juin et le 2 juillet où une délégation a été reçu au Ministère.

Nous considérons que Les annonces de la ministre Buzyn et les quelques avancées obtenues par la grève ici et là ne règlent pas les problèmes auxquels nous sommes confrontés au quotidien comme le manque d’effectifs, le manque de lits d’avals d’autant plus en cette période estivale qui voit se multiplier les fermetures de lits temporaires alors même que l’ARS s’était engagée à réduire les fermetures.

La grève est le seul moyen d’obtenir satisfaction aux légitimes revendications :

– Créations de postes (10 000 pour tous les SAU)

– Créations de lits d’avals et arrêts des suppressions de postes

– 300 euros net mensuel d’augmentation de salaire soit l’équivalent de 75 points d’indice.

Les délégués présents se félicitent de la mobilisation qui a le soutien de 92% de la population et de nombreux médecins. Cette mobilisation indique que les hospitaliers ne veulent plus de cette politique qui conduit à la destruction de l’hôpital public. face à cela plus que jamais il est nécessaire de préserver le contrôle de notre mouvement, d’éviter la division.

Conscients de nos responsabilités, nous appelons dès à présent à amplifier le mouvement de grève à tous les SAU, seul moyen d’obtenir satisfaction sur nos revendications communes. Pour aider à la généralisation de la grève nous proposons qu’une assemblée générale nationale des SAU en grève se tienne à Paris.

Pour préparer cette Assemblée générale nationale afin qu’elle soit massive, nous appelons les collègues de chaque établissement à être acteur de la mobilisation en organisant des AG, constituant partout où cela est possible des comités de grève.

Angers, le 10 Juillet 2019

Texte pdf   MOTION DES SAU EN GREVE DES PAYS DE LA LOIRE  

chaud ! chaud ! chaud !

Pour la sauvegarde de tous nos régimes de retraites, tous à Paris le 21 septembre 2019

>Suite

Calendrier de l’UD : cliquez sur les jours

<< Août 2019 >>
lmmjvsd
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1