>À la une

économie 1 / 10 / 2018

[Le mot] « Revenu universel »

Attention aux grands mots. 

Nombre de personnalités politiques reprennent le concept du revenu universel et l’aménagent à leur convenance. […] Le vrai revenu universel est versé individuellement à toutes les personnes majeures résidant dans un pays, sans conditions de ressources ni contrepartie  [1], écrivait Jean-Éric Hyafil, auteur d’une thèse sur ce sujet, au lendemain de l’annonce présidentielle d’un revenu universel d’activité pour l’horizon 2020.

Par ailleurs peu universel puisque ciblant une catégorie et assorti de conditions. Ce revenu universel est souvent présenté comme la panacée pour éradiquer précarité et pauvreté. En dehors des questions de montant et de financement, il impliquerait, comme l’a déjà souligné FO, que le financement de la protection sociale soit assuré par l’impôt et non plus par les cotisations  [2].

L’instaurer signerait la remise en cause de toutes les constructions collectives, fruits d’un siècle de luttes syndicales : le système de sécurité sociale collective, les négociations collectives, la fiscalisation par ménage, etc. [2]

Notes

[1Journal Libération du 13 septembre 2018, article de T. Serafini et A. Cailhol.

[2InFOéco n°122, CGT-FO, 19 octobre 2016.

chaud ! chaud ! chaud !

Arguments: ÉCOLOGISME ET « BIEN COMMUN »

>Suite

Calendrier de l’UD : cliquez sur les jours

<< Oct 2018 >>
lmmjvsd
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4