>Histoire

4 / 02 / 2016

Le bon gréviste

Vendredi, le 21 mai, c’en était fait de cette grève générale dont, pendant quelques jours, on avait laissé peser sur nous la menace.

Cet après-midi là, dans une réunion tenue au Rivoli-Wauxhall par plusieurs milliers de terrassiers, les plus résolus révolutionnaires, les meneurs les plus aventureux, donnaient à leurs camarades, à leurs suivants, de tardifs conseils de sagesse, et cette attitude inattendue leur valut même quelques injures.

Ce fut un meeting mélancolique. On se sépara désillusionnés, assez calmes. Il y eut quelques prises de corps, quelques cris ; peu, en somme.

C’est à peine si une demi-douzaine de manifestants furent arrêtés pour injures.

Celui, du moins, dont notre cliché montre la capture semblait prendre assez philosophiquement son parti de désagrément.

Vers le déclin d’une journée altérante, il se trouvait dans une heureuse disposition d’esprit, mûr pour tous les héroïsmes, – jusqu’au poste inclusivement.

Et nullement découragé, épanoui, il s’époumonait à crier « Vive la grève ! »

Le-Bon-greviste

chaud ! chaud ! chaud !

HALTE AU FEU !

>Suite

Calendrier de l’UD : cliquez sur les jours

<< Juin 2017 >>
lmmjvsd
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2