>À la une

Communiqués 28 / 12 / 2017

Quel avenir pour Conforama après la débâcle de Steinhoff ?

Communiqué de la Fédération des Employés et Cadres Force Ouvrière – Section fédérale du Commerce & VRP

Le consortium sud-africain Steinhoff, propriétaire du Groupe Conforama, est en pleine débâcle financière depuis l’annonce de malversations comptables au plus haut niveau.

*************************************

QUI EST STEINHOFF ?

Steinhoff International est un conglomérat présent notamment dans la production et la distribution de meubles. Le groupe est présent dans 30 pays au travers de 6 500 magasins et possède 17 usines.

Il possède notamment les marques Conforama, Kikan Leiner, Poco, Lipo, Pepkor ou encore Cornick Group. Depuis 2013, le Groupe Steinhoff est dirigé par Markus Johannes Jooste.

En mars 2016, Steinhoff International se lance dans une bataille avec la Fnac pour le contrôle deDarty. Les offres et contre-offres de la Fnac et de Conforama se bousculent. Le 26 avril 2016, Conforama « jette l’éponge » c’est donc la Fnac qui remporte le duel, valorisant Darty à près de 1.2 milliard d’euros.

En décembre 2017, la holding s’effondre en Bourse. Son PDG Markus Jooste soupçonné d’irrégularités comptables au sein de l’entreprise a du annoncer sa démission avec un effet immédiat. Ce dernier a été remplacé immédiatement par Christo Wiese qui assurera l’intérim. Le 14 décembre 2017, le groupe annonce la démission de son président, Christo Wiese qui est le principal actionnaire de la société et qui maintient sa position de directeur général du groupe.

***********************************

Depuis, la presse annonce les démissions fracassantes de ses dirigeants, ce qui a entraîné la chute libre de l’action aux bourses de Francfort et Johannesburg (-90%) et un « trou » qui s’élèverait à plus de 10 milliards d’euros !

Pire, le mardi 19 décembre 2017, le Groupe Steinhoff a annoncé publiquement que les lignes de crédit lui étaient retirées et les dirigeants ont reconnu n’avoir aucune lecture sur la date de publication des comptes 2017 (clos le 30 septembre) ni la réécriture du bilan 2016 !

Face à cette situation inattendue et dramatique, les dirigeants du Groupe Conforama font preuve d’optimisme et assurent que l’enseigne est autonome financièrement vis-à-vis de son actionnaire principal et qu’il n’y aurait aucun risque à court terme. Le Groupe Conforama ne serait pas concerné par les fraudes comptables de son actionnaire principal, nous assure-t-on.

Le 20 décembre 2017, le Comité Central d’Entreprise, soutenu par la Section FO de Conforama, a exprimé sa défiance envers les dirigeants du Groupe Steinhoff par une motion votée à l’unanimité. Les membres de l’Instance ont officiellement demandé la tenue d’un CCE extraordinaire début janvier 2018 afin d’être informés des conséquences de cette crise sans précédent.

La Section FEC FO Commerce & VRP s’interroge sur la survie du Groupe Steinhoff et sur les conséquences de cette crise sans précédent qui aura d’une manière ou d’une autre des répercussions dans l’avenir pour les salariés de Conforama. Pour rappel cela concerne plus de 9 000 salariés au périmètre de Conforama France et environ 14 000 salariés au niveau du Groupe Conforama.

chaud ! chaud ! chaud !

Processus d'actions et nouvelle grève le 22 mai prochain

>Suite

Calendrier de l’UD : cliquez sur les jours

<< Avr 2018 >>
lmmjvsd
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6