>À la une

Communiqués 6 / 08 / 2018

1,3 million de Français et une molécule chinoise

Le rappel de médicaments à base de valsartan, élaboré en Chine et utilisés notamment en cas d’insuffisance cardiaque, et d’hypertension artérielle, début juillet, concerne 1,3 million de patients en France.

Raison : la présence dans la substance active de NDMA, classée comme probablement cancérogène chez l’homme, lors d’exposition prolongée, par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Or l’agence européenne du médicament (EMA) estime que le défaut de fabrication pourrait remonter à… 2012, date à laquelle le génériqueur chinois a modifié son processus de fabrication.

La Bourse affectée…

Le secteur pharmaceutique chinois a connu ces derniers temps une croissance rapide et des scandales à répétition. Le dernier en date concernait un vaccin antirabique qui était administré notamment à des enfants en bas âge. Le fabriquant avait constitué de faux dossiers de production et d’inspection et modifié discrètement des paramètres et des équipements de production.

Ce laboratoire avait déjà été mise en cause l’année précédente pour des vaccins contre la diphtérie, la coqueluche et le tétanos ne répondant pas aux normes. L’organe suprême de contrôle boursier de la Chine a menacé la société d’un… avertissement pouvant déboucher sur une décotation.

Conséquence de ces affaires : une chute de l’indice boursier chinois du secteur de la santé et une intervention du Premier ministre chinois stigmatisant entre autres les manquements en matière de supervision. Un effet retard…

chaud ! chaud ! chaud !

Intervention de Michel Le Roc'h au congrès confédéral

>Suite

Calendrier de l’UD : cliquez sur les jours

<< Août 2018 >>
lmmjvsd
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2