>Histoire

21 / 03 / 2020

Hôpital, DANGER ! Déclaration de guerre : octobre 1983.

On lira ci-dessous la déclaration de la Fédération FO des services publics et de santé d’octobre 1983. Contre les plans de destruction de l’hôpital public, elle appelle à la résistance et à la mobilisation.

Cela fait 37 ans ! 37 ans d’attaques ininterrompues, de contre réformes succédant aux contre réformes : 200 000 lits supprimés ; 4200 pour l’année 2018 …

Le gouvernement est alors dirigé de fait par la CFDT. Mais c’est un ministre « communiste »  qui est à la manœuvre, Jack Ralite.

Un peu plus tard, Georgina Dufoix ministre socialiste des Affaires Sociales du gouvernement Fabius déclare : « la santé n’a pas de prix, mais elle a un coût ».

La « crise sanitaire » ne tombe pas du ciel !

                     JM                21 03 2020.

« FO dit NON aux projets gouvernementaux en matière de santé !

Réuni les 4, 5, 6  et 7 octobre 1983, le Comité National de la Fédération des Services Publics et de Santé FORCE OUVRIERE, unanime

FELICITE et remercie nos représentants FORCE OUVRIERE des Conseils d’Administration de la Sécurité Sociale pour leur action positive en faveur de l’hospitalisation publique.

DENONCE la pseudo concertation qui a précédé l’élaboration des textes législatifs et règlementaires dont la finalité est essentiellement de réduire considérablement les moyens de l’hôpital public au seul profit des cliniques privées à but commercial.

REJETTE la mise en œuvre du budget global qui conduit obligatoirement à l’autogestion de la pénurie.

EXIGE la prise en compte des besoins réels de santé de la population et la prise en considération des conditions de travail et des revendications légitimes des personnels.

CONDAMNE la hâte mise par le gouvernement à une réforme de loi hospitalière … le manque de moyens conduisant à un recul de vingt ans de la place et du rôle de l’hôpital public.

NE PEUX ACCEPTER la phraséologie utilisée laissant croire qu’à travers la mise en place des départements hospitaliers, une « responsabilisation » et une « démocratie nouvelle » s’installeront dans les hôpitaux. En fait, cela se traduira par un clivage catégoriel et une perversion de l’expression des salariés.

INVITE l’ensemble des hospitaliers à se mobiliser pour répondre aux projets du 9ème Plan qui prévoient

  • la suppression de 16 000 lits de soins aigus, la fermeture de 12 000 lits dits, inoccupés en psychiatrie et le transfert de 28 000 lits dans le secteur extra hospitalier ce qui, inévitablement va mettre en cause l’emploi et la qualification du personnel.

Ces mesures très graves et anti sociales d’une ampleur jamais connue à ce jour, dénoncées par la seule organisation syndicale FORCE OUVRIERE, réduiront à néant les acquis des travailleurs hospitaliers.

Elles conduiront de plus à une régression des moyens de prise en charge des besoins de santé.

APPELLE A LA LUTTE DANS TOUS LES ETABLISSEMENTS AVEC FORCE OUVRIERE »

chaud ! chaud ! chaud !

leurs revendications concernent la réforme des retraites: Appel à la grève dès le 5 décembre

>Suite

Calendrier de l’UD : cliquez sur les jours

<< Oct 2021 >>
lmmjvsd
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31